condylomes récidives

Récidive condylome verrue génitale

Condylome – La récidive

Condylomes – L’empire contre attaque

2 ans presque jour pour jour après l’apparition des premiers condylomes, j’ai vu réapparaitre un bouton sur le haut du pubis. Le contexte est le suivant: je sortais d’une grippe de 2 semaines. A plusieurs reprises, j’avais vu sortir l’habituel herpes sous le nez que je traite désormais avec des huiles essentielles Bio (cliquez ici)

Je me sentais fatigué. Je surveillais quotidiennement mon pubis et j’ai vite vu pousser ce petit bouton couleur gris foncé. Je l’ai touché avec un petit cure-dents; Curieusement par rapport aux condylomes que j’avais connu, ce bouton s’est cassé à la base et s’est mis à saigner. J’ai pu même le retirer avec une pince à épiler et j’ai désinfecté. 2 jours plus tard alors que le bouton était presque cicatrisé,

j’ai vu apparaitre 2 boutons plus bas que j’ai brulé avec de l’acide. J’ai pris également l’initiative de prendre un coton de démaquillant en mélangeant dessus huile végétale d’amande douce, de l’huile essentielle de Niaouli et d’huile d’essentielle de canelle de ceylan.

Condylome - La récidive
condylomes récidivants

J’ai traité quelques nouvelles verrues qui me semblaient en être.

Aussi, j’ai également prévenu ma copine et nous avons pris la décision d’aller voir le dermato. Après un examen assez précis, il nous a informé qu’il n’en voyait plus d’autres et qu’il fallait attendre 15 jours avant de reprendre les rapports non protégées.

A la sortie du dermato, je m’interrogeais sérieusement sur les délais d’attente entre le moment où il semblait que c’était guéri. J’ai fait quelques recherches sur internet car je suis conscient qu’il existe des condylomes papuleux et plans qui sont moins faciles voire impossible à repérer. Je me demandais également si je ne pouvais pas traiter les condylomes en prévention avec des huiles essentielles moins agressives pour la peau que celles de canelle, comme celle de Tea tree que j’utilise sur les boutons et les herpes labials.

Condylome – La récidive – une nouvelle méthode ?

A cette occasion, je suis tombé sur un billet d’un internaute qui racontait son parcours du combattant. Il est passé par les étapes dermatos qui ont tout fait pour détruire sa vie sexuelle, sa peau et son portefeuille. Son billet était très bien construit et synthétique. Ça donnait vraiment du crédit à la solution qu’il avait trouvé pour mieux vivre la situation, surveiller l’arrivée des condylomes et les traiter le cas échéant. Il utilise le vinaigre de cidre bio . J’ai croisé l’information sur internet et j’ai constaté que c’était un traitement connu. Notre narrateur explique que ça pique un peu et comme il le dit si justement « Lol. Tu viens de traverser l’enfer et on te menace avec une bougie. »

Sa méthode est simple: Recouvrir sa peau (sexe et pubis) d’un sopalin imbibé de vinaigre de cidre et de bien serrer l’ensemble avec du cellophane, histoire d’étouffer les condylomes. Laisse vivre pendant 2 heures. Au final, j’ai essayé et comme il le dit dans son billet, les condylomes en formation ou les papuleux deviennent blancs. Et bien, j’ai constaté une large zone blanche donc contaminée sur le sexe dans face cachée et un autre condylome en formation que j’ai traité tout de suite à l’acide. J’ai traité la zone blanche avec l’huile essentielle de tea tree.

Le narrateur du billet expliquait qu’il faisait cette méthode pendant 4-5 jours et que les condylomes devenaient des croutes au bout de cette période.

L’avantage de cette méthode même si elle ne semble pas marcher pour tout le monde a le mérite de révéler ces condylomes. C’est très pratique pour se surveiller et être sûr de soi quant à la guérison ou la fin d’une récidive.

Je ferai un update de cet article en fonction des résultats que donne cette méthode.

Condylome – La récidive – les conseils

En attendant, voilà ce que j’ai retenu de ces nouvelles recherches:

  • Évitez les huiles essentielles sur les muqueuses même dilué avec des huiles d’amande douces ou autre.
  • Évitez les crèmes style condylines et aldara , vous gagnerez du temps car le processus est souvent long, du confort car c’est très douloureux et de l’argent. Attention, c’est un conseil, vous pouvez faire l’essai car ça marche très bien pour certaines personnes. De la même façon, je ne vous déconseille pas l’avis d’un dermato, bien au contraire. Vous aurez un avis objectif. Il pourra également traiter les zones difficiles d’accès. Et vous pouvez profiter pour faire vérifier votre peau, les grains de beauté par exemple. Le dermato vous donnera aussi des informations complémentaires intéressantes.
  • Testez dans l’ordre vinaigre de cidre, tea tree, niaoli, canelle de ceylan, soit du moins agressif au plus agressif.

 

 

aspect condylome après application prolongée de vinaigre de cidre.
aspect condylome après application prolongée de vinaigre de cidre.

 

Condylomes récidive – Update 2 mois et demi après

Ces 2 mois et demi ont été éprouvant.

Voulant attaquer le virus par tous les fronts, j’ai tout tenté et beaucoup testé de méthodes.

Avant d’aborder ces méthodes et vous expliquer celles qui me semblent avoir le mieux fonctionnées pour moi, je vais aborder un événement qui m’a fait perdre pied pendant un bon moment.

Des condylomes sur les testicules

Alors que j’ai voulu tester à nouveau au vinaigre de cidre les zones habituellement infectées. J’avais du mal à trouver une solution pour maintenir en place les bandes de papier de type essuie tout que j’avais imbibé de vinaigre de cidre. J’ai opté pour l’achat d’un slip très serré et trop petit qui traînait. Le vinaigre a coulé un peu partout et tout le slip s’est retrouvé imbibé de vinaigre. Et j’ai laissé agir 2 heures. J’ai fait ça pendant 3 jours. Et j’ai été très surpris que le vinaigre avait agit sur mes testicules dont toute la peau avait flétri et avait l’apparence d’un papier foncé.  Cette peau commençait d’ailleurs à peler par endroit. En regardant à la loupe éclairante, j’ai constaté des endroits plus douloureux que d’autres qui avait plutôt une  apparence blanchâtre comme constaté précédemment sur le pénis. Une petite croûte marron très claire commençait à apparaître.

J’ai découvert également des points assez petits comme des cloques noires. J’étais perdu car j’étais certain d’avoir entendu de la bouche de mon dermato que les condylomes n’apparaissaient jamais sur les testicules. Effectivement si tu tapes condylomes sur les testicules, rien ne sort vraiment. Mais si tu mets « warts on testicules », tu as un article qui traite de ça. J’avais donc des condylomes sous deux formes différentes sur les testicules, des papuleux et des acuminés.

condylome testicules

Ça fait vraiment peur car pour le coup, c’est vraiment pas facile de faire la différence entre les petits reliefs constatés sur mes testicules et des condylomes. Les boules. Ça me paraissait mission impossible. J’ai d’ailleurs laissé deux semaines sans rien toucher pour voir l’évolution. Après cette période d’attente, j’ai testé à nouveau la zone au vinaigre de cidre.  A mon grand désespoir, la zone précédente et d’autres zones devenaient blanches et sensibles. J’ai donc décidé de traiter à l’extrême; J’ai rajouté du jus de citron dans le vinaigre de cidre que j’ai laissé macérer deux jours. J’ai traité en utilisant mon slip bien serré et mon essuie tout imbibé de vinaigre pendant 2 nuits complètes; Ça brûle un peu pendant la première heure. D’ailleurs, j’ai remarqué que les testicules ont beaucoup de plis  et qu’il est compliqué d’être sûr que le produit va partout. J’ai donc mis la dose et je compressais mes testicules avec ma main bien fort pour que le produit se diffuse bien partout. Ça brûle 6/10 sur l’échelle de la douleur. J’ai noté quelques jours après la même dégradation de la couche de la peau des testicules et les croûtes sur les zones infectées. J’ai continué à traiter manuellement avec du coton imbibé d’huile essentielle de tea tree les zones blanches. Ça brûle (5/10)

Des croûtes se sont formées partout. J’ai mis de l’huile de tamanu pour aider et accélérer la cicatrisation. Entre temps, j’avais vu sur un site ce produit qui mélange argent colloïdal et huile essentielle de tea tree. J’ai appliqué cette crème pendant une bonne dizaine de jours; Tout semble être redevenu sain désormais sur les testicules.

Toutefois, j’ai noté l’apparition que quelques petites excroissances blanchâtres sur le haut du pubis. J’ai hésité à les traiter à l’acide tellement elles étaient petites. Je ne savais pas si c’était un poil sous cutané qui repoussait où si c’était le début d’une verrue. Après quelques recherches sur internet en anglais avec les mots « warts remover » je suis tombé sur ce produit qui marche vraiment bien. C’est une sorte de stylo au plasma qui cautérise l’endroit à traiter. Je l’utilise à sa plus faible puissante. Ça fait disparaître la petite verrue, tu désinfectes et çà fait une petite croûte. Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester sur un condylome que j’ai l’habitude de voir mais je vois bien que c’est rudement efficace. C’est un peu douloureux (3/10) et c’est surtout flippant car des fois la douleur peut surprendre car le stylo envoie des décharges non régulières.

Condylomes – Traitement en interne du HPV

J’ai imaginé que traiter un virus se fait mieux de l’intérieur, même si le traitement en externe me paraît également important pour éviter sa progression.

J’ai donc dévalisé la pharmacie du site web. Vitamines C 1000mg, Spiruline bio, gelée royale, et argent colloïdal (1 cuillère à soupe par jour) + magnésium + traitement homéopathique (Il s’agit de 5 granules matin et soir de « Thuya occidentalis 9CH, Rhus toxicodendron 9CH, Causticum 9CH, Vassinotoxinum 9CH, Sepia officinalis 9CH)

Je commence par les granules homéopathiques sous la langue + ma cuillère  à soupe d’argent colloïdal ’14ppm ».

Je prends ensuite un jus de citron avec de l’eau 20cl que je fais tiédir. Et je prends tous mes comprimés décrit au-dessus.

Enfin, j’ai fait également un mini jeûne de 2 jours en ne buvant que de l’eau. Pas simple mais pas infaisable non plus. J’en ai refait un de 1 jour et demi.

Finalement, le résultat au bout de 1 mois et demi est positif, je me sens mieux et plus en forme. Je fais en sorte de dormir plus. J’ai presque arrêté les sucres qui sont faciles à éviter comme dans les cafés. Cafés que j’ai également remplacé par un verre de vitamine C solubles. J’évite également la bouffe industrielle. Le but est de désintoxiquer mon corps. Boire beaucoup permet également d’éliminer toutes ces merdes qu’on accumule et dont le virus se nourrit. Et bien sûr, j’ai quasiment éliminé l’alcool car ça fatigue le corps car ça  créé des déchets à éliminer.

Condylomes récidive – Update 4 mois après

Je pense être sur le bon chemin. Je suis en attente de la dernière cicatrisation des zones qui avaient été blanchies par le vinaigre de cidre. Ce sont les fameux papuleux.
C’est les pires à mon avis car ils sont vraiment invisibles à l’œil nu. Sans connaître l’astuce du révélateur par le vinaigre, c’est la contamination assurée du partenaire. En effet, sans cette information précieuse, je me pensais guéri car je ne voyais plus de boutons apparaîtrent. Même mon passage chez le dermato me confirmait tout ça. Toutefois, lors d’un second passage pour un nouveau contrôle et alors que j’avais appris l’astuce du blanchiment , j’ai appris que le dermato avait l’info pour le révélateur via l’acide salicylique contenu dans le vinaigre. Comme si il ne pouvait pas m’en parler… c’est vraiment des cons.

Finalement, j’ai pris le parti d’utiliser un autre produit verrutop d’ISDIN warts car il est réputé sans douleur.  Je me voyais assez mal appliquer directement  le contenu du stylo wartner sur ces zones. C’est trop puissant et super douloureux.

Le résultat a été probant. J’ai fait 2 à 3 applications légères quotidienne pendant 3 jours. Ça a fait une croûte une semaine après. Et après totale cicatrisation, le test au vinaigre a révélé qu’il n’y avait plus de virus à cette endroit. Malheureusement, j’ai vu 2 autres zones apparaitrent. J’ai traité à nouveau ces zones.

A la différence de la première fois, j’ai appliqué quotidiennement de l’aloe vera pure mélangée avec de l’huile essentielle de tea tree (clique sur le lien) pendant toute le temps de la cicatrisation. Ça accélère la cicatrisation et ça traite en même temps

Condylome – la récidive – Conclusion

En fait ce n’est pas vraiment une conclusion mais mon récit se termine. A l’heure où je termine mon article, ça fait 10 jours que je pense être plutôt clean. Je surveille 3 fois par jour. Je suis toujours nerveux et inquiet mais l’espoir me permet de tenir. Il faut rester positif et essayer un max de solution. N’hésitez-pas à les partager ici si elles ont marché pour vous.

Et j’ai noté également une différence notable avec le premier épisode, c’est les démangeaisons. J’en ai eu beaucoup plus que la dernière fois. Mais l’huile de tamanu apaise presque instantanément

 

 

31 réflexions au sujet de « Récidive condylome verrue génitale »

  1. Ahhh saletés de condylomes.j ai enfin fait le pas d aller voir un dermato.les huiles essentielles ont donnés des resultats mais mes condylomes etaient deja présent depuis plusieurs annees alors difficile d en arrivé au bout juste 6 condy pour ma part.une semaine déjà que le dermato ma fait une cryogenisation c est impressionant comment cela gonfle les condylomes mais j ai bon espoir.
    Parcontre suite à la prise d homeopathie pour booster mes défenses immunitaires (echinacea) j ai favorisé la poussée de psoriasis génital bref je les cumuls.
    Tu as raison il faut pas se laisser envahir et controler quotidiennement leur arrivée. Bon courage à toi et à moi lollll.

  2. Salut,

    est ce que je peux te contacter directement, je viens d’avoir des condylomes, je pense au suicide! serieusement, je me suis jamais senti aussi mal.

    1. J’ai l’astuce en externe râpé de l’ail et appliquer sur les condy ca va brûler de dingue mais ils vont déguerpir ( ail bio ) et en interne pareil cuillère d’ail bio râpé soit sur une tomate bio ou autre ou avec une cuillère d’huile d’olive bio à prendre 3 fois par jour ! Le virus va disparaître du corps à vie ainsi qu’en les verrues ! Il y’a aussi les champignons de shiitake qui les font disparaître ( bien sûr ma’gré sainement pendant le traitement que des petit produits bio détoxifier le corps )

      1. Bonsoir espoir, j’ai vu ton astuce que j’ai d’abord essayé sur 2 verrues, ça brûle fort et ça fait des enflures mais les 2 ont disparu après… J’ai donc décidé de faire la même expérience sur les autres verrues ça brûle mal comme tu l’as dis mais j’espère une bon résultat… Mes questions sont les suivantes : Sur combien de jours dois-je prendre l’ail râpé avec tomate ou ail râpé avec l’huile d’olive pour l’interne?
        * Sachant que j’ai eu des rapports non protégés avec ma chérie quand je ne savais pas de quoi je souffrais , doit elle faire l’astuce en interne aussi pour éliminer le virus dans son corps afin d’éviter l’apparition des verrues chez elle?

  3. Hello,

    Merci pour ton article très instructif!

    Tu parles d’acide que tu appliques dans ton article. Mais quel est l’acide en question? Où l’achète tu?

    Merci pour ces infos.

    1. J’ai utilisé pendant un temps le stylo verrue wartner http://amzn.to/2CedaoN, mais c’est très agressif. Il faut l’appliquer en très petite quantité avec un cure dent par exemple. Ca va blanchir et former une croute. N’en appose pas sur les parties saines. Le produit fixe en 10 minutes. Il faut donc être patient sinon l’acide coule sur les parties saines.

  4. salut, ca fait environ 1 mois que j’ai découvert mes condylomes. J’ai tout d’abord essayé le bicarbonate de soude (pendant quelques jours) très douloureux et pas de réel effet sur les condylomes. Par la suite, j’ai essayé le vinaigre de cidre, et la surprise!! Comme tu dis le vinaigre de cidre colore les condylomes en blanc, ce qui m’a permis de réaliser qu’une bonne 20ene voire 30ene de condylomes n’étaient pas visibles. Bref j’ai utilisé du vinaigre de cidre pendant presque une semaine: CATASTROPHE! j’étais très irritée j’avais du mal a marcher à cause de la douleur et encore pire les condylomes sont devenus énormes et plus nombreux. Ça fait 2 jours que j’utilise de l’Aloe vera dont j’extrait le gel pour application cutanée et pour le manger aussi!! l’aloe vera est TOP pour le système immunitaire. Et en effet en deux jours je peux voir des progrès INCROYABLE.
    Je n’aurais jamais imaginé une régression aussi rapide, qui est peut être due en plus à mon changement de rythme de vie ( plus de sommeil, plus de tabac et d’alcool) et à la spiruline que je consomme depuis 1 semaine!

    1. Merci pour ton commentaire. C’est une nouvelle piste à tester. Tu fais pénétrer le gel ou tu le laisses dessous un pansement ?
      Où sont localisées les condylomes que tu ne voyais pas avant l’application du vinaigre de cidre ?

      1. j’extrait le gel d’aloe vera d’une tige et je l’applique directement sur la zone a traiter a l’aide d’un coton. Par la suite je place un petit morceau de pulpe d’aloe vera en contact avec la peau le plus longtemps possible (fixé à l’aide d’un sparadrap). Depuis j’alterne HE de tea tree tous les matin et certains soirs, une fois par semaine « une douche » au vinaigre de cidre qui permet surtout de localiser les condylomes, et enfin aloe vera pour apaiser et et traiter la peau lorsque celle ci commence à s’irriter. En complément je prends de la spiruline, et du thuya occidentalis 5ch 3*3 fois par jour. Mes condylome sont entrain de disparaitre petit a petit. Il faut garder courage, on ne réagit pas tous de la meme facon aux différents traitements. L’important c’est de trouver la bonne méthode meme si ca prend beaucoup de temps, de booster son systeme immunitaire et d’éviter les phase de déprime et de stresse intense.

  5. Je suis une femme de 22 ans. Et je reviens d’un rendez vous chez mon dermatologue. J’avais des verrues depuis un an, un remplacent de mon médecin traitant m’avais diagnostiqué un molluserm mais c’était une erreur. J’ai appris ce matin qu’en c’était Des condylomes. Je me les suis fait brûler à l´azote. Je suis effondrée. Je suis en couple depuis un moment. J’avais déjà des rapports douloureux qui était inexpliqués suitée aux examens (sida, chlamydias…). J’ai l’impression que le sort s’acharne sur moi. Mais en lisant ton article, je suis soulagée de savoir que d’autre personnes , hommes et femmes, sont touchées par ce fichu virus. Merci pour ce blog et tous ces détails qui me remontent le morale comme quoi des personnes peuvent vivre avec. Je vous souhaite une bonne journée. Et encore merci.

  6. Moi pareille pfff ç soûlant mes ç la vie g fait cramer à 3reprise et la j aperçoit dès bouton couleur peau sur mon penis et mn doc ma dit que ç tes des kyste sébacé mes je voie aussi un bouton rouge au niveaux du ba du ventre juste au dessu du penis il faut dire que je les enlever à la pince épiler il y a 3semaine mes je voie bien que sa revien g une copine et lui et dit pas ttj facile et on a pu confiance en soie

  7. Bonsoir,

    Votre blog st le mieux que j’ai trouvé après toutes les recherches que j’ai pu faire. Merci .
    Act 1 – Mon partenaire depuis 2 ans a developé une petite boule sur le sexe, puis une deuxième. Il m’a dit que ce n’etait rien. Par negligence et où bêtise, je l’ai cru et nous ne nous sommes pas protégés, ceci et bien que je trouvais, par mes recherches sur internet que cela ressemblait drôlement à des Condylomes.
    Act 2 – on se quitte, s’en suit une période éprouvante et fatiguante. Je découvre alors un condylome … je laisse imaginant certainement qu’il va disparaître !
    Act 3 – Un mois plus tard, je constate 3 autres petites boules sur mon sexe et lorsque je vais chez le médecin, je me rends compte que j’en ai aussi et en nombre sur le pourtour de l’anus et les fesses.
    Je tombe de haut et me rend compte à quel point notre négligence initiale cumulée à la fatigue m’ont valu cher.
    Je tombe sur votre blog et après avoir lu pas mal de choses, je me livre à l’experience Vinaigre de cidre laissant de côté le « condyline » prescrit par le doc .
    Ça a marché du tonnerre. Au début, je ne savais trop comment faire et je ne craignais qu’une chose c’est que les lésions à vif n’infectent des zones saines, alors je désinfectais systématiquement. Au bout de 10 jours les plus gros condylomes et ceux situés sur mon sexe avaient disparu ( ça pique fort, il faut une discipline et imbiber coton ou compresses plusieurs fois par jour à mon sens pour avoir un résultat satisfaisant et global) . Ne subsistaient que les petits situés dans les recoins.
    J’ai essayé la chélidoine sans résultats tangibles alors que cela fonctionne super bien sûr les autres types de verrues.
    Je suis passée au tea tree et niaouli. Je précise aussi avoir fait une cure de berroca, de sommeil, de probiotique.
    Ne constatant plus rien j’ai arrêté le traitement .
    Ces derniers jours, j’ai tout de même vérifié que j’avais éradiqué la bête en utilisant le révélateur au vinaigre car plus de protubérances apparentes .
    Des zones blanches Se sont révélées .
    Grosse déception et j’alterne désormais condyline, tea tree et cidre en fonction de la journée et du temps que j’ai à y consacrer mais impossible d’y couper sous peine d’etre De nouveau infestée . ( leur multiplication est fort rapide).

    Bref , les condylomes sont vraiment une plaie.
    Conseil initial : dès que vous vos savez infectés, vinaigre de cidre et protection de votre partenaire avant de faire les examens sanguins y afférents !!!
    Ne contaminez personne ! Ce serait déjà un grand pas dans la lutte contre cette saleté.
    Faites au feeling : c’est long, c’est lourd Comme traitement et se s’auto palper pour vérifier l’éradication, c’est … relou mais sans une prise en charge et une surveillance poussée, le risque de récidive est important.

    Bon courage à vous tous et utilisez précieusement les conseils de ce blog complet super bien fait pour venir à bout de ces petites bestioles.

  8. Bonjour je suis allée voir ma gyneco j ai des condylomes petits a l entree du vagin pas en externe mais interne je les ai senti avec mon doigt .. mon compagnon en a eu à l anus il les a fait brûlé par un dermatologue je ne c pas qui l a donné a l un ou l autre et d ou cela vient .. cb de temps l incubation ca fait 2 ans on est ensemble m a t il trompé. . Je me pose pleins de question .. j avais rien avant lui .. et que faire en interne pommade ou laser….. que faire … je suis perdu comment a t il pu les avoir à l anus et moi au vagin .. cb de temps gardé t on le virus avant qu’ il se développe l avait t il avant .. .. merci de vos réponses .. aidez moi à comprendre ..et que faire ..

  9. J’ai ce même problème de condylomes étant donné que j’ai eu des rapports non protégés avec ma chérie cela sous-entend qu’elle est infectée ? Si oui comment la traiter ?

  10. Bonjour,
    Je rajoute mon expérience à ce forum :
    Je découvre un petit truc rosâtre sur la base de mon penis, j’y donne pas trop d’importance en corroyant que c’est un grain de beauté ou autre, impossible selon moi de chopper quelque chose, je suis avec la même fille depuis 3 ans.
    Quelques mois plus tard en me rasant, je revois le même truc. Je sais pas pourquoi, mais cette fois ci, je m’y attarde un peu, et hop je découvre que c’est une verrue, et en plus j’en ai pas qu’une seule, j’en ai 4 de taille un peu différente (moyen à petit)
    Pas de chichi, je m’achète une boite de dr scholl’s freeze away, et je brule le tout.
    1 des 4 verrue part, le reste est là.
    Je vérifie sur internet, je découvre le vinaigre de cidre et l’huile essentiel de tea tree.
    J’ai mis le vinaigre chaque jour, tu prends un peu de vinaigre tu imbibes un bout de coton et tu le laisse la jusqu’à que tu sois plus capable. Si t’es comme moi, tu enlèves le bout de coton, j’ai vu que j’avais des dizaines et des dizaines de petites verrues partout sur le pénis.
    À ce moment-là, grosse déprime, mais je ne lâche pas, je double d’effort sur le vinaigre.
    Résultat j’ai toute la partie génitale brulée, et je suis toujours pris avec ces petites verrue (verrue plane) que je ne vois que si je mets du vinaigre dessus – et du coup je perds de vue les plus grosses verrues que j’avais au début.
    J’essaie plein de choses, mine de rien ça fait déjà 3 mois que je traite cette merde et ça ne donne rien. En plus la douleur du vinaigre est insupportable.
    Je vais voir un dermato, il me prescrit Condyline.
    J’arrête le vinaigre car je ne tolère plus la douleur, et je mets du gel d’aloe Vera à la place. Ca apaise et j’ai l’impression que ca ma aidé avec les verrue planes.
    J’achète Condyline, ce truc-là a bien marché pour les verrue acuminés.
    Donc bottom line pour moi :
    Gel Aloe verra : a bien marché pour les verrues planes (achète une plante coupe un morceau, prends le gel et tartine ton ami)
    Vinaigre de cidre : j’en ai mis pendant deux mois chaque jour, douleur 8/10, ca brule, je suis pas sur si ca a marché, mais pas mal sur que ca a contribué à la guérison car ça irrite la peau et ca dit à ton corps qu’il ya qlqch qui va pas
    Condyline : medoc super puissant, ca brule !!! mais ça marche
    J’ai combiné le tout avec des vitamines (C,E, multivitamines, Omega 3…) tout en essayant de diminuer Alcool, Cannabis, sources de stresse.
    Je combats toujours les verrues avec Condyline, mais je voulais partager mon expérience avec vous.
    On lâche pas !

      1. Essaie la méthode de vinaigre de cidre (largement documentée sur le net) et combine avec aloe vera.
        Si ca marche pas, passe chez le dermato. personnellement ces vraiment ces foutu produits chimique qui ont eu le plus d’impacts (Condyline)
        Bon courage, c’est pas évident, mais essaies de garder le moral et de rester positif. ca aide aussi

  11. Je voulais juste remercier l’auteur de ce blog qui a fait un travail formidable, bien relaté avec des consignes clairs et bien suivi dans le temps. Chapeau! J’ai parcouru beaucoup de forums sur le sujet et c’est celui qui est qui me parait le mieux.
    Ayant une approche axée sur la prévention, je cherchais sur le net des solutions pour éviter les condylomes puisque le préservatif (bien qu’important) n’est pas une solution optimale. Je continuerais de vous suivre et je n’hésiterais pas a proposer les résultats de mes recherches qui iront dans le sens de la prévention. Nous avons tous les moyens aujourd’hui pour y parvenir. Ce n’est q’une question de courage et de ténacité.

  12. Bonjour,

    Je viens de me rendre compte que j’ai des petits boutons couleur peau qui poussent. Au total 6 sur mon pénis.

    J’ai pris rdv avec mon médecin généraliste pour jeudi.

    Je vous tiens informé de la suite pour info.

  13. Donc j’ai effefctué un premier rendez-vous avec mon dermatologue le 06.12.18 il ma cramé plusieurs condylome.

    En rentrant chez moi je m’aperçois que j’en ai d’autres je reprend rdv pour le 10.12.

    On continue à tout cramer à l »azote. Le docteur me donne de l’aldara au cas ou il y’a une récidive.

    Je dois attendre 15 jours avant d’utiliser la crème. J’ai l’impression que le dermatologue s’en fou un peu de ma situation. Elle prend mes condylome à la légère (je suis un peu paranoïaque).

    J’ai remarqué qu’il y’a encore 2 petits condylome qui pousse a enfin peux être que ce sont de petit bouton mais je deviens parano comme préciser.

    Je ne lâche pas je vais l’anéantir enfin j’espère.

    Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *